Sport

Le Qatar bientôt détenteur de la Formule 1 ?

0

Le-Qatar-bientot-detenteur-de-la-Formule-1_article_hover_previewSelon le Financial Times, le Qatar soutiendrait le projet de Stephen Ross, le propriétaire des Miami Dolphins, d’acquérir 35,5% des droits commerciaux de la Formule 1. Avant que l’Emirat lui-même ne récupère la totalité restante…

La Formule 1. Ce village d’Astérix du monde sportif qui se refuse encore au Qatar et sa montagne de dollars. A priori plus pour très longtemps cependant. En effet, dans son édition de mercredi, le Financial Times annonce que Stephen Ross, le propriétaire des Miami Dolphins (équipe de football américain), et l’Etat du Qatar vont tenter de prendre le contrôle de la Formule 1. Le magnat américain des sports souhaiterait ainsi acquérir, par le biais de son entreprise RSE Ventures, 35,5% des droits commerciaux de la F1 détenus par la société holding CVC Capital, basée à Londres. Une opération dont le coût s’élèverait à environ 8 milliards d’euros. Mais Ross ne se lancerait pas seul dans l’aventure puisqu’il serait soutenu par le Fonds d’investissement Qatar Sports Investments (QSI), celui-là même qui détient le Paris SG. Et ce dernier n’aurait visiblement pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin…

Ecclestone vendrait ses parts mais resterait impliqué

En effet, c’est bien l’ensemble de la F1 que QSI aimerait obtenir en rachetant ensuite les parts des autres actionnaires. Au total, la discipline pourrait être valorisée autour des 18 milliards d’euros. Une transaction qui s’inscrirait dans la volonté qatarie d’élargir son «portefeuille sportif», un impératif selon l’Emirat pour développer son image et son rayonnement à l’étranger au même titre que l’acquisition de biens immobiliers. Détenteur de 5% des parts de CVC Capital, Bernie Ecclestone pourrait donc lui aussi céder ses actifs, comme il le reconnaissait lui-même : «Mes actions seront vendues avec les autres. Pour l’instant, je sais qu’il y a des pourparlers mais je ne sais pas comment les choses évolueront. Mais si les responsables de CVC décident de vendre, ils devront m’en informer puisque je suis actionnaire.»

Cependant, même s’il vend ses parts, le grand argentier de la F1 pourrait conserver un rôle important puisque RSE Ventures aurait l’intention de ne pas rogner ses prérogatives dans l’optique d’un futur développement en Chine et, surtout, aux Etats-Unis, qui demeure évidemment le premier objectif de l’entreprise de Stephen Ross. Ce qu’a confirmé Sir Jackie Stewart, l’ancien champion du monde de F1 : «La Formule 1 sans Ecclestone serait totalement différente, et pas forcément souhaitable. Il fait partie intégrante de la discipline et je ne pense pas qu’il voudra lâcher son implication, même s’il y a une nouvelle structure de gestion.» Pour l’instant, toutefois, la Fédération internationale automobile (FIA) n’a reçu aucune demande officielle, sachant qu’elle devra apporter son blanc-seing à une telle opération.

Le Qatar n’a pas peur de la crise de la F1

Pour rappel, CVC contrôle la Formule 1 depuis une décennie, ce qui constitue l’un de ses paris les plus réussis avec notamment la vente, en 2012, d’1,4 milliard d’euros d’actions à BlackRock, la Norges Bank et Waddell and Reed. Mais les difficultés récentes de la discipline sur le plan économique et médiatique inciteraient les responsables du fond de capital-investissement à passer la main avant que la poule aux œufs d’or ne perde de son attractivité. Des directeurs d’écuries de F1 ont déclaré ainsi ces derniers temps que ce sport est au bord de la crise, alors que les places dans les tribunes sont de plus en plus inoccupées et que les chiffres d’audience télévisée baissent, avec des courses de plus en plus dominées par une poignée de pilotes. Le timing pourrait donc être idéal pour tout le monde, sachant que les Qataris ont les moyens de relancer la discipline, eux qui rêvent depuis plusieurs années d’organiser un grand prix.

Source: lefigaro.fr

Les meilleurs surfeurs du monde réunis au Maroc pour le Quiksilver Pro de Casablanca

Previous article

Banques: Bâle III dès le 1er juillet

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Sport