Economie

Et si à l’avenir les transports étaient gratuits ?

0

L’arrivée des VTC ne serait alors que le tout premier pas vers une révolution bien plus vaste des transports? Grâce aux applications mobile, grâce aux voitures sans chauffeurs, de nombreux modèle sont encore à inventer. Selon Steve Jurvetson, investisseur et bon connaisseur des plans de Google, le géant américain a dans ses cartons des plans révolutionnaires. Et notamment une application baptisée Free Ride. Son principe: un service de transport gratuit pour l’utilisateur, entièrement financé par la publicité.

« Google pourrait tout remettre en cause, repartir de zéro. Le groupe travaille sur une application totalement gratuite. Les gens s’y habituerait en utilisant des voitures avec chauffeurs, et puis Google les remplacerait par des voitures autonomes ».

Il y a quelques mois, Google a notamment déposé un brevet qui fait écho à ces indiscrétions. L’idée de cette application: un service de taxi ou de VTC gratuit pour l’utilisateur, et qui permettrait de se rendre dans des magasins. Les marques financeraient la course, via un coupon électronique, pour attirer les consommateurs dans leurs boutiques. Ce brevet prévoit déjà l’utilisation de véhicules sans chauffeurs.

Lier transport, commerce et publicité, Google n’est pas le seul à y penser. Tesla y travaille aussi, en particulier pour ses projets dans le ferroviaire. Avec son Hyperloop, un train capable de dépasser les 1.200 kilomètres heures grâce à des capsules à coussin d’air insérées dans des tubes à très passe pression.

Le chef de projet Dirk Ahlborn, interviewé sur BFM Business il y a quelques jours, estime lui aussi que la révolution technologique sera accompagnée d’une révolution marketing.

D’autres moyens de récupérer les 30 dollars que vous coûtez

30-dollars« Nous devons trouver des moyens pour monétiser ce service, pas seulement avec un simple ticket. Nous pensons pouvoir générer davantage de revenus avec d’autres méthodes, explique Dirk Ahlborn. Par exemple, dans ce train, j’ai toute votre attention pendant quarante minutes. Vous me coûtez environ 30 dollars, il y a d’autres manières de récupérer ce montant. Par exemple, nous savons où vous allez, nous pouvons donc vous vendre des services. Regardez Ryanair: cette compagnie aérienne a des coûts bien plus élevés que le prix de ses tickets. Mais elle parvient à gagner de l’argent d’une manière plus intelligente ».

« Si ces méthodes sont rentables, nous n’aurons plus besoin de vendre des tickets. Ce pourrait être gratuit, ou les prix pourraient être fixés en fonction de la demande. Cela resterait payant aux périodes de pointes, et gratuit aux heures creuses », continue le chef de projet chez Tesla.

Ces changements fondamentaux sont peut-être pour bientôt. Le chantier Hyperloop devrait commencer l’an prochain en Californie. Une première phase de test devrait pouvoir embarquer des passagers dès 2018.

Source: bfmbusiness.bfmtv.com

Née sans bras, elle a obtenue une licence de pilote d’avion

Previous article

Grèce : Yanis Varoufakis démissionne avec panache

Next article

You may also like

Comments

Comments are closed.

More in Economie